Les migrants partent en vacances avec votre argent! Environ 40% de la population française ne peut partir en vacances du tout

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Si de plus en plus de Français n’ont plus les moyens de partir en vacances, les migrants entretenus par leur argent ont ce privilège: sport, séjours à la mer, baignades, balades en forêt… Des bons plans réservés aux migrants, avec votre argent.

Maïa Courageux, responsable du pôle mineurs non accompagnés à son association Utopia 56, explique que le sport est très prisé des “jeunes”. Parmi leurs demandes, “la priorité est le foot et la piscine puisque cela leur permettrait de prendre des douches sur place”, détaille-t-elle.

Les séances de sport qui sont organisés par beaucoup d’association comme Sportis qui propose aussi d’intégrer des clubs pour pratiquer la musculation, le futsal ou le tag rugby, un rugby qui exclut le contact violent. Et pour ceux qui préfèrent le sport individuel, le collectif La Fourmillière organise toute l’année des footings en collaboration avec d’autres associations.

L’enjeu est de créer des tournois de football pour communiquer autour des règles du jeu et de l’esprit de fair-play“, assure Bruno Morel, directeur général de l’association d’Emmaüs Solidarité. Les ateliers de lutte et de taekwondo se poursuivent aussi jusqu’à septembre au centre Coustou.

L’association organise également des séjours à la campagne, à la mer et à la montagne “Il peut s’agir de micro-séjours d’une journée ou de trois jours”, détaille Bruno Morel qui souligne la gratuité de ces séjours mis en place régulièrement pendant l’été.

Une gratuité possible avec l’argent du contribuable, autrement dit, ce n’est pas gratuit: c’est nous qui payons pour les séjours des migrants, alors que nous ne pouvons nous-même partir en vacances.

Source: InfoMigrants

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici