Le séisme! 007 va être incarné par une femme noire!

Lashana Lynch/Wikimedia Commons
Lashana Lynch/Wikimedia Commons

Après des années de forcing qui voulaient qu’un acteur noir reprenne le rôle du célèbre agent britannique, l’agent 007 sera finalement incarné dans le prochain film par une femme noire.

C’est l’actrice britannique d’origine jamaïcaine Lashana Lynch, 31 ans, qui apparaîtra pour la première fois comme la nouvelle 007 dans le 25e film de la franchise selon le Daily Mail. James Bond quant à lui sera toujours interprété par Daniel Craig.

Cela fait plusieurs années que l’iconique agent du service secret de sa Majesté est devenu l’homme à abattre. Il est la quintessence du héros occidental moderne, une image que la haine anti-occidentale entends bien détruire, pardon “déconstruire”. Trop viril, trop macho, trop hétéro, et surtout trop blanc !

C’est pour cela que depuis des années des pressions s’exercent auprès des studios et dans l’opinion publique pour grand-remplacer Daniel Craig, trop blanc, au profit d’un acteur noir, n’importe lequel, mais du moment qu’il est noir, pour le simple fait d’être noir. Ces exigences poussaient le nom d’Idriss Elba pour prendre la relève de l’espion anglais.

S’il restait blanc, James Bond devait au moins changer de sexe, ou a minima d’orientation sexuelle. Il est dommage que les initiateurs de ces revendications n’aient pas proposé un James Bond en fauteuil roulant, cela aurait permis des scènes d’actions grandioses et hilarantes, certes en totale contradiction avec les attributs du personnage.

Un compromis semblait avoir été trouvé durant Skyfall, pour faire taire les jérémiades, un des personnages principaux était un homosexuel assumé, hélas il s’agissait du méchant, ce qui a nourrit une autre vague de protestation. Les protestataires sont même incapables de se satisfaire de la nouvelle Miss Moneypenny, reconvertie en femme d’action, Noire, interprétée par la sublime Naomie Harris.

Cette fois c’est un coup double, 007 devient une femme et noire. La rumeur ne laisse pas présager que le personnage soit lesbien, il reste encore là une progression a faire pour prendre le contre-pied exact de la nature profonde de l’agent du MI-6.

En réalité, le personnage interprétée par Lashana Lynch ne fait que prendre le numéro d’agent secret de James Bond après qu’il ait pris sa retraite en Jamaïque. Il sera évidemment rappelé à Londres pour résoudre une crise planétaire globale et arrivé au QG du MI-6, le fameux “entrez 007” résonne mais, surprise, c’est une femme noire, interprétée donc par Lashana Lynch qui se présente devant M. Bond tenterait de la ramener dans son plumard, histoire de ne pas faillir à sa réputation de séducteur.

Par contre, et c’est très important, il semblerait que ce postulat du double Agent 007 ne soit valide que pour ce film en particulier et qu’il n’établit en rien une quelconque piste pour la suite de la saga, une fois que Daniel Craig aura définitivement raccroché le smoking. Cela peut donc laisser présager que le rôle puisse être assuré dans l’avenir par Lashana Lynch.

“Bond est toujours Bond, mais il a été remplacé en 007 par cette superbe femme”. Il est, “bien sûr, sexuellement attiré par la nouvelle et essaie ses tours de séduction habituels, mais il est déconcerté quand il s’aperçoit que ça ne fonctionne pas sur une jeune femme noire brillante, qui lève les yeux vers lui et n’a pas envie de sauter dans son lit. Certainement pas au début.”

L’informateur a ajouté que maintenant le terme de “James Bond Girls” est interdit et qu’il faut à présent les appeler “James Bond Women”. De quoi donner un peu le ton qui est en vogue et qui présume de l’origine de ces trouvailles scénaristiques.

D’ailleurs cet énorme changement est probablement dû à Phoebe Waller-Bridge une des scénaristes du film, appelée spécialement par Daniel Craig pour s’assurer que la franchise de 57 ans évolue avec son temps. “On a beaucoup parlé de la pertinence de Bond à cause de qui il est et de la façon dont il traite les femmes” a-t-elle confié.

La source du magazine a affirmé que le film “est un James Bond de l’ère moderne qui séduira la jeune génération tout en restant fidèle à ce que nous attendons tous d’un film de ce calibre. Il y a des séquences de poursuite, et des combats spectaculaires, Bond est toujours Bond mais il doit apprendre à gérer le monde de #MeToo”.

Le but est donc complètement avoué : détruire la nature profonde du personnage, car un James Bond qui n’est plus séducteur, n’est plus James Bond. A travers ce symbole, c’est tous les hommes qui sont visés.

Une autre chose est certaine, le prochain film des aventures de l’espion risque de sérieusement entériner le personnage auprès des fans. Et la décadence de la civilisation de s’accélérer après la subversion d’un aussi bon modèle.

Source: Le Figaro

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici