Axe américano-allemande. Ford et VW s’allient dans les véhicules du futur

Image d'illustration/Ford/VW
Image d'illustration/Ford/VW

Ford et Volkswagen ont annoncé vendredi s’allier dans les véhicules autonomes et électriques et ont dit vouloir coopérer dans d’autres secteurs, approfondissant ainsi leur partenariat mondial. Des centaines de millions de dollars d’économies à chacun des deux groupes

La transition vers les véhicules électriques et autonomes, ainsi que les volumes de production, sont incertains, a déclaré le président de Ford Automotive, Joe Hinrichs.

En raison de cette incertitude et de la flambée des coûts, “nous allons voir se nouer davantage de partenariats” entre les constructeurs automobiles, a-t-il ajouté.

VW et Ford coopèrent déjà dans les véhicules utilitaires et les pick-up alors que le secteur dans son ensemble est confronté au renforcement de la réglementation en matière de lutte contre la pollution.

VW va investir 2,6 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros) dans Argo AI, la division de Ford dédiée aux véhicules autonomes, tandis que le constructeur américain utilisera la plate-forme MEB (Modular Electric Toolkit) du groupe allemand pour assembler une voiture électrique.

VW va acheter pour 500 millions de dollars d’actions Argo à Ford, dont il deviendra ainsi actionnaire à part égale.

VW va donc investir au total 3,1 milliards de dollars dans la division de Ford, mais estime pouvoir engranger jusqu’à 20 milliards de dollars de revenus en partageant son architecture de véhicule électrique MEB avec Ford en Europe.

Lors du point presse, Herbert Diess, le président du directoire de VW, a estimé que la plate-forme Argo était “la meilleure solution pour Volkswagen” pour accélérer la commercialisation des véhicules autonomes, et que Ford et VW comptaient en faire un “standard mondial de l’industrie”.

Ford prévoit de construire plus de 600 000 voitures électriques en achetant notamment les composants et la base des véhicules à VW, ce qui devrait aider les deux groupes à réduire leurs coûts. VW a dit avoir investi 7 milliards de dollars dans sa plate-forme MEB.

Les analystes de Citi estiment que l’octroi d’une licence de la plate-forme MEB de Volkswagen à Ford constitue une étape “transformationnelle” pour les deux sociétés.

“Cela va probablement donner à VW un avantage d’échelle incontestable”, relevait Angus Tweedie, analyste chez Citi, dans une note publiée le 10 juillet.

Cette alliance élargie n’entraîne aucune prise de participations croisées entre les deux sociétés.

Ford a créé Ford Autonomous Vehicles en 2018, en s’engageant à investir 4 milliards de dollars d’ici 2023 et a sollicité des investisseurs extérieurs pour l’aider à partager le coût exorbitant du développement de véhicules autonomes.

VW va également apporter sa société Autonomous Intelligent Driving (AID)à Argo, dont les effectifs passeront de 500 à 700 personnes.

Les deux constructeurs utiliseront la technologie d’Argo pour développer leurs propres véhicules.

Le titre Ford prenait plus de 2% vers 15h50 GMT à Wall Street, tandis que l’action Volkswagen a clôturé en hausse de 1% à Francfort.

Source: Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici