Mohamed Rebei condamné à quatre ans de prison ferme pour avoir enlevé et séquestré son ex-compagne

Route de la Bassée, à Lens. Image d'illustration/Capture d'écran
Route de la Bassée, à Lens. Image d'illustration/Capture d'écran

À Lens, Mohamed Rebei, 42 ans, avait séquestré pieds et poings liés, son ancienne compagne sur le lit d’une maison abandonnée, route de La Bassée. Il a été condamné ce mercredi à quatre ans de prison ferme après avoir livré une version toute différente…

Samedi dernier, 6 juillet, route de La Bassée à Lens, un homme est repéré par une jeune fille sortie faire des courses alors qu’il fait rentrer de force une femme voilée dans une maison abandonnée. Il est aux alentours de 20 heures.

Appelée sur place, la police pénètre dans l’habitation et elle y trouve Mohamed Rebei, 42 ans. Le Tunisien brandit une feuille de boucher et un pied de biche. Le gardien de la paix maîtrise l’individu à l’aide de sa bombe lacrymogène.

À l’étage de la maison, son ex-compagne, âgée de 54 ans, est découverte sur un lit, attachée, pieds et poings liés, visage tuméfié. Le couple s’est séparé trois mois auparavant. Refusant la fin de leur relation, son agresseur l’avait enlevé à son domicile.

Jugé en comparution immédiate à Béthune, Mohamed Rebei a été condamné à quatre ans de prison ferme. Il sera interdit de séjour en France pendant 10 ans. Il est aujourd’hui incarcéré. Originaire de Tunisie, il a cinq mentions à son casier, en lien avec la drogue.

Source: La Voix du Nord

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici