Proviseur agressé: Riyad B. et Bokar L. condamnés à des travaux d’intérêt général

Lycée Pagnol à Athis-Mons/Google Street View
Lycée Pagnol à Athis-Mons/Google Street View

Riyad B. et Bokar L., deux jeunes qui ont menacé et frappé le proviseur d’un lycée d’Athis-Mons après leur échec au baccalauréat (nous en avons parlé hier), ont été condamnés à 105 et 140 heures de travaux d’intérêts généraux. Le procureur a pourtant requis 6 à 8 de prison avec sursis.

Riyad B., 19 ans, déjà défavorablement connu de la justice, a été condamné à 105 heures de travaux d’intérêt général pour avoir menacé le proviseur du lycée où il est venu passer son oral.

Son camarade, Bokar L., 18 ans, a été condamné à 140 heures de travaux d’intérêt général pour lui avoir assené un coup de poing.

Le tribunal n’a pas suivi les réquisitions du parquet qui avait demandé des peines d’emprisonnement de 6 à 8 mois avec sursis à l’encontre des deux délinquants.

Alors qu’ils pensent tous deux avoir réussi leurs oraux de rattrapage du baccalauréat, ils apprennent, en arrivant au lycée, qu’ils ont en réalité échoué. En colère, ils cherchent alors à retrouver les membres de leur jury “pour leur demander des explications “. Mais c’est le proviseur du lycée, qui se précipite à leur rencontre en entendant le remue-ménage dans le couloir.

Le mobilier est alors renversée et le proviseur est menacé et frappé au visage. “Je vais te casser la gueule, je vais revenir tous les jours pour trouver l’enseignant et brûler l’établissement“, a alors menacé Riyad B., selon les témoins.

Bokar L., a nié avoir assené un coup poing au proviseur, mais a admis “l’avoir repoussé”. “J‘étais dépité, a-t-il expliqué, tête baissée. Quand j’ai passé mon oral, le jury m’a mis en confiance, m’a dit que c’était très bien. J’ai pas compris quand on m’a dit que je n’avais pas le bac“.

Source: Ouest-France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici