Les Françaises ont perdu le mondial, mais les robots français l’ont gagné!

Cocorico! Pour sécher les larmes des Françaises, des Français ont remporté la coupe du monde de football pour les robots, une compétition qui existe depuis 1996, la Robocup.

Pour l’édition 2019 de la Robocup, l’équipe bordelaise de Rhoban a remporté la compétition pour la catégorie «gabarit enfant». L’équipe rassemble des étudiants et enseignants-chercheurs du laboratoire de recherche en informatique de l’université de Bordeaux.

C’est la quatrième fois consécutive que le collectif remporte la compétition dans sa catégorie. Cette coupe du monde de football pour les machines se tenait du 7 juin au 7 juillet 2019, à Sydney en Australie.

De plus, Rhoban était la seule équipe française pour le gabarit enfant. Mais la compétition réunit d’autres collectifs pour d’autres catégories. Juste au-dessus de celle privilégiée par les Bordelais, on retrouve les “tailles moyennes”, des petits engins sur roues qui jouent avec une balle de tennis. Le tempo y est bien plus dynamique que dans les matchs du gabarit inférieur, les robots de Rhoban et des autres équipes devant marcher sur la pelouse.

Dans la catégorie au-dessus, on retrouve les machines à taille humaine, qui varient entre 1 mètre 20 et 1 mètre 50. Il y a alors un engin par équipe, avec forcément quelqu’un derrière l’appareil pour prévenir d’éventuelles chutes et éviter que les robots ne cassent. Enfin, la Robocup fait aussi dans les matchs dématérialisés, où s’affrontent deux intelligences artificielles. Le tout s’apparente alors à un petit jeu vidéo.

La compétition est bon enfant, et très intéressant. À la fin de chaque tournoi, le code informatique de chaque équipe est publié pour que les concurrents s’inspirent des meilleures stratégies et puissent s’améliorer.

Ce genre d’échange de bon procédé a même valu à Rhoban son unique défaite en 2019, dans un match non-éliminatoire, contre une équipe chinoise à qui les Bordelais avaient vendu des robots. Mais le tout a le mérite de faire avancer la discipline. Une philosophie aux antipodes de notre monde contemporain qui boude la performance et se complaît trop souvent dans la médiocrité. Au moins avec ces principes la Robocup gagne nécessairement en niveau chaque année. Et si le secrétaire d’État en charge du numérique Cédric O se félicite de la victoire, il ferait mieux d’en comprendre les causes et d’en rapporter les enseignements à son ministère.

La prochaine édition de la Robocup se tiendra du 23 au 29 juin 2020 à Bordeaux. Rhoban jouera cette fois à domicile pour tenter de décrocher sa cinquième victoire consécutive dans cette compétition insolite.

Source : Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici