Avalanche de suicides dans la police! Le 37e policier à se donner la mort depuis le début de cette année

Image d'illustration/Wikimedia Commons
Image d'illustration/Wikimedia Commons
Un policier de la BAC (Brigade anti-criminalité) s’est suicidé ce lundi 8 juillet, sur le parking du commissariat d’Annecy, avec son arme de service.

Ce lundi 8 juillet, sur le parking du commissariat où il était en poste, un policier s’est donné la mort avec son arme de service dans sa voiture personnelle. Une information confirmée par la police.

Le policier âgé d’une quarantaine d’années s’est tué dans sa propre voiture, juste avant de prendre son service à la Brigade anti-criminalité. Il est décédé malgré l’intervention des secours.

Selon nos confrères, le drame a eu lieu aux alentours de 14h30. Une cellule médico-psychologique a été mise en place au commissariat et le procureur de la République d’Annecy et le directeur adjoint de la Sécurité Publique on fait leur déplacement.

Cette cellule de soutien médico-psychologique d’urgence se double d’une cellule de soutien du ministère de l’Intérieur, a indiqué à l’AFP le procureur de la République d’Annecy. Les collègues de la victime ont été d’autant plus choqués que le policier “n’avait rien dit à personne, et que rien ne laissait présager son geste“.

C’était une personne “très appréciée, très enjouée, c’est un drame humain terrible, notamment pour ses collègues qui ont vraiment perdu quelqu’un de leur famille“. Les premiers éléments orientent l’enquête vers un geste lié à la vie affective, plutôt que professionnelle, du policier. “Mais à quel point cette profession de policier ne fragilise-t-elle pas ceux qui l’exercent?“.

Il est bien évident que cette profession a un impact très important sur la vie personnelle, notamment les policiers de la Brigade anti-criminalité qui sont en première ligne face à la délinquance.

Le ministre de l’Intérieur a installé, en avril dernier une “cellule alerte prévention suicide” pour faire face au nombre inquiétant de suicides de policier et gendarme depuis le début de cette année.

Les chiffres sont alarmants! En 2018, 35 policiers et 33 gendarmes se sont suicidés, selon le ministère de l’Intérieur. Selon un décompte de l’AFP, ce gardien de la paix est le 37e policier à se suicider cette année.

Source: LCI

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici